La Santé est l’affaire de toutes et tous !

Après les applaudissements, maintenant rejoignons les personnels de santé dans la lutte le mardi 16 juin 2020 !

Depuis des années, des syndicats, associations, partis n’ont eu de cesse de dénoncer les politiques de santé publique, d’action sociale mais aussi la casse du système de la sécurité sociale qui les accompagnent en exigeant que des mesures concrètes soient prises.

Contrairement au discours médiatique, le gouvernement à l’occasion du Ségur de la Santé, annonce vouloir garder le cap et accélérer ses réformes ! Aucun enseignement de la crise sanitaire que nous vivons n’est tiré ! Les logiques ultra-libérales se poursuivent par la suppression massive de lits, de services, et d’hôpitaux de proximité, la privatisation du système de santé. Les questions essentielles portées en termes de financement, de protection sociale solidaire ne sont pas pris en compte. Aucune action de la part du gouvernement, pour relocaliser et nationaliser les industries pharmaceutiques indispensables à la nation, pour accroitre la prise en charge hospitalière, ni pour mettre en place un service public de la santé et de l’action sociale répondant aux besoins des populations, digne de la 7ème puissance mondiale au 21ème siècle. Des millions ont été trouvés au fil des crises pour sauver les banques et la finance, pour sauver les dividendes des actionnaires, mais rien, à part l’austérité pour les services publics qu’ils soient de santé, d’action sociale ou autre, pour les personnels des EHPAD et du Soins à Domicile qu’ils soient du privé comme du public. La crise sanitaire sert d’effet d’aubaine pour sacrifier des milliers d’emplois, imposer des reculs sociaux, tant en terme de temps de travail, que de rémunérations et de droit du travail. Ne les laissons pas faire ! Exigeons ensemble des mesures concrètes pour une vraie rupture avec les politiques sociales et économiques du gouvernement. Voici par exemple quelques unes des revendications des syndicats des personnels de santé en lutte :

· L’augmentation générale des salaires de 22%, du smic et de l’indice des fonctionnaires, ainsi que la reconnaissance des qualifications,

· L’égalité femme/homme,

· La réduction du temps de travail à 32h sans perte de salaire, pour travailler moins mais travailler toutes et tous,

· L’abandon de la réforme des retraites et de l’assurance chômage,

· Un plan de formation pluridisciplinaire et un plan recrutement de personnel dans les établissements hospitaliers et médico sociaux,

· Renforcement des moyens financiers significatifs pour tous les établissements, ce qui passe par la suppression de l’enveloppe fermée et une augmentation substantielle des budgets 2020 et 2021,

· L’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits,

· De réelles mesures qui garantissent l’accès, la proximité et l’égalité de la prise en charge pour la population sur tout le territoire,

· Reconnaissance étendue de la pénibilité de nos métiers dans le public et élargissement au secteur privé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s